Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Une coupure de journal / A press cut III

Publié par Nipon Duong

Dans le huis clos, c'est l'interrogatoire tant attendu entre le chef et le maître des lieux. Les personnes disparaissent les unes après les autres en semant la panique dans toute la ville. L'un des enquêteurs Eyroll a brusquement disparu après une perquisition au domicile de ce dernier. La nervosité du maître des lieux est palpable lorsque le chef des enquêteurs entre avec fougue dans la salle d'interrogatoire. Les yeux exorbités, le chef redécouvre le visage du maître des lieux qui commence à l'inquièter sérieusement. Le maître des lieux esquisserait presque un sourire aux coins des lèvres à un moment où la situation est critique.

Le chef : L'instant est grave. Un de nos enquêteurs a disparu. Monsieur Palmée ! La villa Palmée cache un secret que vous êtes le seul en mesure de répondre ! Après une vérification de vos antécédents criminels, vous êtes impliqué dans plusieurs crimes survenus dans la ville. Présent dans la colonne faits divers mais vous n'avez jamais été inculpé par faute de preuves... Cette fois-ci, le corbeau passe à l'action.

Monsieur Palmée : Le corbeau a refrappé à ma porte ! Comme châtiment, il m'a laissé des lettres que, moi, seul, peut déchiffrer. Je le déteste !

Le chef : Combien de lettres par la plume du corbeau ?

Monsieur Palmée : Autant de lettres que de morts !

Lunatique ou atteint d'une folie passagère, Monsieur Palmée change d'expression faciale au fur et à mesure qu'il répond ou pense répondre aux questions. Le visage inquiet du chef en dit longs sur le comportement perturbé de Monsieur Palmée. Coupable ou innocent, il est trop tôt pour le dire.

Behind the closed doors, it's the awaiting interrogation between the chief and the place's owner. The persons are disappearing the ones after the others by bringing the chaos in the entire town. One of the investigator Eyroll has disappeared abruptly after making a search in the home of this last one. The nervousness of the place's owner is palpable when the chief of the investigators is entering fiery in the counter interrogation room. With bulging eyes, the chief is rediscovering the face of the place's owner that is starting to worry him seriously. The place's owner is almost sketching a odd smile when the situation is critical.

The chief : The moment is important. One of our investigators is reported missing. Mister Palmée ! The villa Palmée is hidden a secret that only you can give an answer ! After a verification of your criminal past records, you have been implicated in several crimes happened in the town. You have hit the headlines but you haven't been charged for any criminal cases. No evidence... But this time, the crow is hitting back.

Mister Palmée : The crow has knocked twice at my door ! As a punishment, he gave me letters that, only, me, can decipher. I hate him !

The chief : How many letters have been written by the feather of the crow ?

Mister Palmée : As much letters as dead people !

Quirky or suffering from a momentary craziness, Miste Palmée changes facial expression as one goes along he is responding or he thinks to respond to the questions. The anxious face of the chief is telling a lot on the disturbed behavior of Mister Palmée. Guilty or innocent, too soon to tell.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog